Ben Martin Induction
Une plaque de cuisson à induction est basée sur le principe du chauffage par induction. Ce type de cuisson nécessite l’utilisation de récipients adaptés, dont le fond est composé d’un matériau ferromagnétique. Une casserole classique ne chauffe (souvent) pas lorsqu’elle est placée sur une plaque de cuisson à induction. Les plaques de cuisson à induction sont composées de bobines électriques qui génèrent sous le récipient un champ magnétique fluctuant à très haute fréquence, entre 25 et 100 kilohertz. Ainsi, le fond du récipient est traversé par des courants de Foucault qui sont transformés en chaleur à cause de la résistance du fond du récipient. Du fait que la casserole est directement chauffée, il y a très peu de perte d’énergie. Ce qui n’est pas le cas par exemple d’un fourneau à gaz dont la source de chaleur se situe sous la casserole, chauffant ainsi également autour de celle-ci.

L’induction est réputée pour sa sécurité.

Vous ne pourrez jamais vous brûler sur les plaques de cuisson, mais uniquement sur les récipients. La plupart des plaques à induction détectent si un récipient se trouve effectivement sur la plaque en mesurant la quantité d’énergie dégagée. Lorsqu’il n’y en n’a pas assez, rien n’est plus chauffé et l’appareil s’éteint automatiquement. La plupart des plaques de cuisson à induction sont recouvertes d’une plaque de vitrocéramique résistant à la chaleur et à laquelle la saleté adhère peu.
Ben Martin Induction

Quelle est la différence principale entre les plaques de cuisson à induction et les foyers halogènes ou céramiques?

Contrairement à d’autres plaques de cuisson, les foyers à induction n’ont pas de source de chaleur. Les plaques à induction fonctionnent par des bobines électromagnétiques qui mettent en mouvement les molécules de fer des récipients, les chauffant ainsi très rapidement. On peut comparer ce principe à celui des micro-ondes qui utilisent un rayonnement – les ondes radar – pour mettre les molécules d’eau en mouvement et ainsi les chauffer. Le mouvement des molécules induit très rapidement la chaleur au fond de la casserole ou de la poêle qui est posée sur la plaque. La chaleur survient si rapidement que le temps de cuisson d’un repas est diminué environ de moitié par rapport au même repas sur une plaque de cuisson céramique ou un foyer à gaz. La perte de chaleur est quasi nulle parce que la méthode n’implique pas de source de chaleur extérieure. Une plaque de cuisson à induction est donc respectueuse de l’environnement et préserve l’énergie. Un autre avantage des plaques de cuisson à induction est qu’il n’y a pas ou peu de chaleur résiduelle. Ces plaques de cuisson sont la plupart du temps seulement tièdes lorsque la casserole ou la poêle est retirée. Il s’agit d’un argument non négligeable dans les cuisines où de jeunes enfants circulent.